AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Master Of Your Life



• MESSAGES : 113
• CREDITS : Libertines
• HUMEUR : Bad.

MessageSujet: [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen   Mar 21 Déc - 22:47




« L'homme est toute vérité, la femme toute séduction. »


    Vous avez le droit d'en douter, mais nous tenons à vous assurer que rien ne nous importe plus que le confort de nos invités. Cette pièce mise à votre disposition jusque demain vous le prouve. Tout est là pour vous faire passer un bon moment et dieu sait ce qu'ils seront rare prochainement... profitez en bien ! Bien sur ce n'est pas drôle de se retrouver seul ici, autant être deux. Alastiel tu nous semble bien réservé, peut être apprécieras tu la compagnie de notre charmante Sylas, c'est tout le mal que nous te souhaitons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-fortunate.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen   Mer 22 Déc - 10:07

Où suis-je ? Qu’est ce qui m’arrive ? Ahhhh j’ai mal à la tête bon sang…

Telles furent les premières paroles prononcées par Alastiel aux alentours de 13h alors qu’il émergeait enfin de son lit. Pour sur, il avait du passer une soirée fort excitante et allez devoir se résigner à supporter cette gueule de bois toute la journée durant. En soit ce n’était pas si gênant, il était plutôt habitué à se retrouver dans un tel état au « petit matin », mais ce qui semblait davantage le gêner c’était le souvenir d’avoir été convié par son hôte à rejoindre une mystérieuse salle dont il ne savait pas grand-chose avec une personne dont il ignorait même l’existence ne s’affichant que très peu dans les endroits trop fréquentés. Il se dirigea vers son réfrigérateur et en sorti une bouteille de lait et 2 œufs. Il prépara ainsi des œufs brouillés bien salés avec une touche de lait comme il les aime et se servi un grand verre de lait. Voila sa recette miracle pour partir du bon pied quand tout semble mal démarrer !

Quelques instants plus tard, une fois qu’il se trouvait rassasié, il se contenta d’enfiler rapidement des vêtements sans trop se soucier de savoir si son t-shirt violet avec un motif rock et son jean noir troué un peu partout, ainsi que sa veste beige s’alliaient bien et lui donnaient l’air d’un mec cool… C’était bien là le dernier de ses problèmes… Il retourna vers le réfrigérateur et ouvrit le compartiment congélateur afin d’en sortir une bouteille de vodka française. Il attrapa sa fiole posée sur une table en face et la remplit du liquide translucide. Il déposa ensuite la fiole dans sa poche arrière-droite et quitta sa chambre afin de se diriger vers l’endroit qu’on lui avait mentionné.

Arpentant donc les couloirs en évitant les endroits où il savait pour sur qu’il y aurait du monde, il se rendit sans se précipiter vers les tours du sud… On lui avait parlé d’une étrange salle dénommée « Asmodée ». Il avait auparavant ouï parler de cet endroit à plusieurs occasions et rien de très bon n’en ressortait. Mais qui sait ? Peut-être saura t-il profiter de cet endroit à l’instar des autres ! Après quelques minutes, durant lesquelles il eût la bonne idée de vider le contenu de la fiole qu’il avait préalablement remplie d’un liquide qu’il affectionnait particulièrement…

Il arriva finalement devant la porte de cette fameuse salle, sans savoir trop par quel fonctionnement ça c’était produit il vît la porte s’ouvrir devant lui offrant la vue d’une salle pour le moins intéressante ! La première chose qui le frappa c’est la chaleur ambiante, lui qui apprécie le froid et la pluie le voila servi… Il pénétra donc dans la salle, constatant assez promptement qu’il était le premier arrivé sur place, Il effectua une brève observation des lieux, remarquant entres autres le jacuzzi et la barre de pole dance. Il esquissa un léger sourire à la vue de tout contenu de cette salle qui semblait favoriser la débauche et la luxure…

Il alla remplir sa fiole dans de vodka qu’il trouva dans le bar qui se trouvait dans la salle, il constata par la même occasion le large choix d’alcools et autres breuvages qui s’y trouvaient, puis Il ôta rapidement ses vêtements et décida d’aller faire un tour dans le jacuzzi histoire de s’apaiser. Il passa quelques instants à siroter sa vodka tout en se prélassant, aidé par les remous provoqués par le jacuzzi. Une fois qu’il se sentît parfaitement détendu il quitta le jacuzzi et enroula une serviette autour de sa taille avec après s’être épongé avec. Il regagna le centre de la salle ou se tenaient d’épais fauteuils.
Il se laissa tomber dans un de ces fauteuils pour le moins très confortable et décida de s’assoupir un instant, le temps qu’il soit rejoint par qui de droit… Il essaya de s’imaginer qui allait bien pouvoir partager ce moment avec lui, craignant au fond qu’il s’agisse d’une femme vraiment sexy, ça risquerait de créer un malaise… Il ferma les yeux et sombra…
Revenir en haut Aller en bas
avatar



• MESSAGES : 120
• CREDITS : Faith
• HUMEUR : blasée.

MessageSujet: Re: [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen   Mar 28 Déc - 15:40

(désolée du retaard ♥)

    « Asmodée... » Un murmure franchit ses lèvres alors que ses doigts parcouraient la fine gravure sur la plaque en or qui ornait la porte. Un démon n'est-ce pas? Non pas que Sylas s'y connaisse réellement dans le domaine, mais elle avait ses bases. C'était un sujet pour le moins intéressant bien que construit de toute pièce. Asmodée n'était-ce pas le démon parfois confondu avec Samaël apparaissant, dans les croyances populaires, comme démon de la luxure, cruel et débauché? .... Dans le fond, elle en avait rien à foutre. Ce n'était que le nom d'une salle parmi tant d'autres. Un soupire s'échappa de la jolie blonde alors que son cœur battait un peu plus vite dans sa poitrine. Instinctivement ses doigts se portèrent sur la chaine qu'elle portait autour du cou. Je suis désolée. Aller courage ma belle. Son bras retomba mollement à sa place originel. Ce n'était qu'un rendez-vous arrangé, qu'un homme qui l'attendait de l'autre côté de la porte. Pourquoi diable son cœur battait ainsi? Il fallait qu'elle se calme, respire un bon coup et, dans un élan de courage, pose sa main sur la poignée et ouvre la porte. Voilà qu'elle stressait comme une enfant alors qu'il n'y avait aucune raison de s'emballer pour si peu.

    La salle était pas mal dans son genre. Agréable, elle semblait offrir, dans un sens, tout le confort qu'on pouvait en espérer. Ils n'avaient pas fait les choses à moitié. Sylas laissa son regard se balader et analyser vaguement la salle, de la barre de strip tease, au jacuzzi passant par le bar et surtout les fauteuils. Plus encore que leur confort, autre chose avait retenu son attention, forcement, comment passer à côté d'un homme, a demi nu, dormant paisiblement sur l'un d'entre eux? Bon pour le cliché, on est quand même à fond dedans, en serviette hein? Intéressant. Le scenario était vu et revu mais elle n'avait jamais eut le plaisir d'en profiter elle même. Un frisson lui parcouru l'échine. La jolie blonde paraissait bien bête dans sa simple robe, face a cet homme si peu vêtu. Oh non, elle n'apparaissait sans doute pas tel une femme fatale, mais elle avait son charme. Son choix s'était porté sur une robe, noir, simple, rien de trop aguicheur, pas son genre, un joli petit décolleté, mais rien de trop plongeant, ce qui est classe, elle adore. Après tout elle n'était pas du genre pouffiasse aguicheuse qui collectionne les coups d'un soirs, il n'était pas dans sa nature de trop chauffer les hommes. Elle s'en approcha, ne sachant pas réellement quoi faire. Le réveiller? Hm... Certes elle n'allait pas le regarder dormir toute la soirée non plus, autant, hm, je sais pas, discuter? Passer du bon temps peut-être même; la salle offrait un large choix de possibilités. Il était juste étrange d'être en présence d'un parfait inconnu, mais elle s'en accommoderait, d'autant plus qu'il était plutôt joli garçon. Quelque pas vers la Chaîne et elle alluma de la musique, pas trop fort, elle allait tout de même pas lui imposer un arrêt cardiaque et puis, ça donnait une autre chaleur à la pièce, de quoi s'y sentir à l'aise, en confiance. Il se réveillerait en douceur comme ça.

    Un verre, il lui fallait un verre. Heureusement que le bar a disposition était cool, il y avait un large choix là aussi, parfait. La jeune femme en rempli deux avant de les apporter sur la table basse a proximité de l'inconnu. Au moins, comme ça, elle avait le loisir de le détailler du regard, de la tête au pied, s'attardant sur son torse qui était offert a sa vu et aux traits de son visage avant de le voir enfin gigoter un peu. Enfin. Un charmant sourire se dessina sur son visage lorsque celui-ci ouvrit les yeux. Bleus. Oh, elle adorait ça. « Vodka?» oui, elle avait des origines russes, ça se ressentait sans doute, bien qu'aujourd'hui il était clair que les russes n'était pas les seuls à en boire, loin de là. Se présentant comme la parfaite hôte de cette pièce, elle devait sans doute alors l'air d'une jeune femme de charmante compagnie. Prenant la peine de s'installer à ses côtés, Sylas tendit au jeune homme un des deux verres qu'elle venait de remplir d'alcool et, les yeux brillants, décida de faire les présentations, un minimum. « Je m'appelle Sylas » On a fait plus original, oui, c'est clair. Mais autant commencer en douceur, ils ont toute la nuit pour faire... plus ample connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen   Mer 29 Déc - 22:37

Que… Que… Que… Argh !


Telle fût la réaction d’Alastiel lorsqu’il vît devant lui cette jeune femme au décolleté plutôt généreux lui tendant un verre d’une liquide translucide, il s’imagina sans mal qu’il puisse s’agir de vodka d’ailleurs… Il se redressa rapidement et attrapa son t-shirt qui se trouvait par terre devant le canapé. Il semblait gêné et ne savait pas trop quoi dire sur le coup, cependant la musique ambiante eu le don de le calmer un peu et il pu reprendre ses esprits assez rapidement. Il scruta donc la jeune femme, et prit finalement le verre qu’elle lui tendait depuis une bonne trentaine de secondes déjà… Sa première impression concernant la jeune femme qui venait d’apparaître à ses cotés? Eh bien… Il n’était certes pas insensible à sa beauté, ses longs cheveux blonds et son visage plutôt bien modelé… Il remercia la jeune femme d’un signe de la tête puis elle se présenta. Sylas hein… Ca vient pas de chez lui comme prénom ça c’est sur ! Origine Ukrainienne peut-être ou Bulgare non? Enfin un truc dans le genre certainement. Il se présenta donc à son tour, daignant montrer un minimum de courtoise quand même !


Enchanté, moi c’est Alastiel. Tu dois être originaire d’Europe de l’est n’est-ce pas ? Pour ma part je suis de franco-belge.


Il bu une bonne gorgée du liquide sans même goûter avant, il se doutait bien au fond que c’était de la vodka faisant le rapprochement avec les possibles origines de la jeune femme.
Il s’installa confortablement dans le fauteuil, se passe la main dans les cheveux histoire de se recoiffer un minimum et invita la jeune femme à le rejoindre sur le canapé, tapotant de la main sur l’autre moitié du fauteuil. Il semblait relativement détendu malgré la présence d’une jeune femme aussi attirante, cela était probablement dû à la quantité d’alcool qui circulait déjà dans son sang, le rendant plus ouvert et masquant tant bien que mal son asociabilité si flagrante en temps normal. S’attardant quelque peu sur la musique légère et enjouée qui donnait à la salle des airs de paradis, il réussit à maintenir un large sourire bien que çela tienne du supplice pour lui. Pour une fois il essayait de faire bonne figure, comme s’il sentait qu’il avait peut-être quelque chose à prouver en présence de cette personne. Nul ne sait quels terribles desseins pouvaient bien avoir celui qui l’avait convié à se rendre dans cette luxueuse pièce… Reprenant une autre gorgée et finissant par la même occasion le verre, il porta son regard sur la robe noire que portait la jeune femme. Elle avait du goût c’est indéniable, mais surtout ce qui sautait aux yeux d’Alastiel c’est qu’elle parvenait à être sexy sans en montrer trop, ce qui à tendance à se faire plutôt rare de nos jours avec la mode des minishorts arrivant au ras des fesses entres autres… Bref la jeune femme marquait un point de plus.
Ne voulant pas paraître trop impoli il replongea son regard celui de Sylas.



Je… Je me disais qu’on pourrait peut-être regarder un film, j’ai aperçu un projecteur avec une toile là-bas dit-il en pointant son doigt vers un coin de la salle.
Où alors peut-être préférerais-tu autre chose, je ne sais pas…



Malgré son taux d’alcool dans le sang qui augmentait au fur et à mesure, il demeurait cependant bien timide et même s’il sentait qu’il pourrait compenser cela en partie à cet instant la réalité restait cependant bien là, l’attendant au tournant pour lui rappeler sa vraie nature… mais n’y pensant pas une seconde de plus il se focalisa sur son unique objectif tant qu’il serait dans cette pièce. Il devait faire bonne figure, au moins une fois dans son existence. Cà doit pas être sorcier quand même…
Revenir en haut Aller en bas
avatar



• MESSAGES : 120
• CREDITS : Faith
• HUMEUR : blasée.

MessageSujet: Re: [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen   Dim 9 Jan - 17:34

    L'Europe de l'est hein? Était-ce écrit son sur front, était-ce si aisé à deviner? Certes la blondeur de ses cheveux pouvait être une indication, tout comme elle aurait pu être d'une toute autre origine, anglaise, allemande, irlandaise ou que sais-je encore. Les blonds, aux dernières nouvelles, n'étaient tout de même pas limités géographiquement à l'Europe de l'est. Car il ne pouvait y avoir que cela comme indication. Mis a part le fait qu'elle soit une consommatrice de Vodka, mais, aujourd'hui, cela ne voulait plus rien dire. Son accent était inexistant puisqu'elle était née en Irlande et y avait toujours vécu, et son prénom, bien que peu rependue, était Anglais. Malgré le fait qu'il soit majoritairement donné à des hommes. Sylas se décida donc de répondre le plus simplement du monde. « En partie, oui » Il n'y avait pas grand chose à raconter, rien de bien intéressant en tout cas. «Alastiel ... Peu commun comme prénom, ça ne sonne absolument pas français, il me semblait que là-bas ils s'appellent tous Vincent, Julien ou Alexandre. » Le ton n'était absolument pas à la question, bien que Sylas en connaissait très peu aux pays francophones. « Tu as grandit en France donc? Ce pays a l'air tout à fait fascinant. » La Belgique était certes un peu passée à la trappe, mais peu importe, la France était réputée dans le monde entier, pas comme la Belgique, c'était d'autant plus intéressant. Le mettre en confiance ne semblait pas être une chose aisée, il semblait timide oui, quelque peu réservé sur les bords. Un peu trop peut-$etre, voilà pourquoi elle essayait de bavasser sans que ses paroles n'aient grand intérêt, la discutions devait bien être instaurée, c'était le seul moyen de faire tomber la tension et la timidité du jeune homme, outre l'alcool. La soirée évoluerait comme elle évoluerait, pas la peine d'y songer tout de suite, autant commencer par du soft oui, un film, pourquoi pas? C'est ...tranquille, de quoi s'habituer l'un à l'autre, après avoir fait quelques présentations.
    Un petit sourire aux lèvres, elle porta le verre a celles-ci, l'alcool, elle allait en avoir besoin elle aussi. Enfin besoin, tout est relatif. Mais la chaleur de l'alcool parcourant ses veines lui était nécessaire en cet instant précis, l'ivresse aussi, bien qu'elle tienne relativement bien l'alcool. Mais c'est bien connu, ça aide tout de même a détendre, et faire des choses qu'on en ferait sans doute pas en temps normal. « Oui, pourquoi pas, un film, ça peut être sympa. Une idée particulière? ils doivent avoir un large choix je suppose. » Évidemment, tout était mis à leur disposition, pour leur plus grand confort. Sans doute pour leur faire oublier qu'ils allaient vivre un enfer dans un tel endroit, que bientôt ils crèverons dans d'atroces souffrances, si possible. Autant se faire une bonne petite séance ciné qui pourrait bien être la dernière après tout hein, sait-on jamais dans un endroit pareil si cette nuit n'est pas la dernière. haha tellement horrible, enfaite de penser des trucs pareils, car même dans une pièce aussi sympathique que celle-ci il y avait toujours ce foutu risque qui planait au dessus de leur tête, une mort certaine. Rien de plus charmant. M'enfin, c'était le jeu, il fallait bien s'y faire, aucune échappatoire n'était mise a disposition, aucune issue, c'était fatalement leur destiné, il faudrait juste s'y faire, au lieu de pleurer sur son sort, rien de plus pathétique. Autant profiter de toutes les soirée qui lui étaient offerte, surtout vu le confort de certaines, comme celle-ci. Voir un bon film, faire connaissance, parce que depuis son arrivée ici, son truc n'avait pas vraiment été d'aller vers les autres pour discuter de tout et de rien, plutôt solitaire sur les bords elle n'adressait pas non plus la parole a n'importe qui, Alastiel était un petit chanceux de se retrouver avec Sylas pour passer la soirée, il n'en n'avait d'ailleurs sans doute ps conscience. De son côté, la jolie blonde faisait de son mieux pour détendre l'atmosphère et le mettre en confiance, trop adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission n°2] Sylas R. Adamovitch / Alastiel Baelen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fortunate ::  :: Corbeille-
Sauter vers: